top of page
A.S (10).png

Nos conférenciers

Sebastianelli_edited.jpg
Alexandra Sebastianelli 
Gynécologie oncologique
HÔTEL DIEU DE QUÉBEC (HDQ)

Conflit d'intérêt

Gynécologue-oncologue En pratique depuis 2010 au CHU de Québec, l’Hôtel-Dieu de Québec Diplômée du programme d’ Obstétrique et Gynécologie à l’Université Laval en 2008 Diplômée du programme de Fellowship en Oncologie Gynécologique à l’Université de Montréal en 2010 Détentrice d’un microprogramme en pédagogie universitaire des sciences de la santé de l’Université Laval en 2016 Implications académiques  Directrice du programme de programme du Fellowship en Oncologie Gynécologique de l’Université Laval  Professeure associée AMCEL au département d’obstétrique et gynécologie de l’Université Laval  Membre du comité des lignes directrices de la Société des gynécologues oncologues du Canada 2012 à 2021 et présidente de 2019 à 2020.  Présidente du Regroupement des gynécologues oncologue du Québec  Responsable du cours MED1223 système reproducteur féminin à l’Université Laval Investigateur principal et co-investigateur CHU de Québec de plusieurs protocoles de recherche Phase 2 et phase 3. Champs d’intérêts principaux :  Cancer de l’ovaire  Maladie gestationnelle trophoblastique  Pédagogie médicale

Annick Pina
Gynécologie oncologique
CHUM

Conflit d'intérêt

Annick Pina a complété sa formation en médecine ainsi que sa résidence en obstétrique-gynécologique à l’Université de Montréal. Elle a par la suite effectué une formation surspécialisée de deux ans en gynécologie oncologique à l’Université de Colombie-Britannique qu’elle a complétée en 2017. Elle a également obtenu une maîtrise en Clinical Trials de la London School of Hygiene & Tropical Medicine en 2018. Depuis 2017, elle travaille comme gynécologue oncologue au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal. Depuis 2020, elle est responsable du Réseau des Maladies Trophoblastiques du Québec (RMTQ). Ses champs d’intérêts incluent les pathologies vulvaire pré-malignes et malignes, les maladies trophoblastiques et la survivance des patientes atteintes d’un cancer gynécologique.

5.png
Bouchard-Fortier Headshot_edited.jpg
Genevieve Bouchard-Fortier
Gynécologie oncologique,
CENTRE DE CANCÉROLOGIE UHN-PRINCESS MARGARET

Conflit d'intérêt

Dre Geneviève Bouchard-Fortier est gynécologue-oncologue au University Health Network/Sinai Health System à Toronto et professeure agrégée au Département d’Obstétrique et Gynecologie à l’Université de Toronto. Elle a obtenu son doctorat en médecine à l'Université McGill. Elle a complété un programme de résidence et un fellowship en gynecologie-oncologique à l'Université de Toronto. Durant cette période, Dre Bouchard-Fortier a également obtenu une maîtrise en épidémiologie clinique axée sur le dépistage et la prévention du cancer à Harvard School of Public Health. Plus récemment, elle a obtenu un certificat en amélioration de la qualité des soins. La recherche et les intérêts cliniques du Dre Bouchard-Fortier comprennent la gestion de la maladie trophoblastique gestationnelle ainsi que le développement de mesures de qualité pour améliorer les soins.

Jean Grégoire
Gynécologie oncologique,
HÔTEL DIEU DE QUÉBEC HDQ

Conflit d'intérêt

Le Dr Jean C. Grégoire a reçu son doctorat en médecine de l'Université de Montréal en 1985. Il a effectué sa résidence en médecine interne et en cardiologie en 1990 à la même université. Il a par la suite suivi une formation en cardiologie interventionnelle à l'Institut de cardiologie du Québec, suivie de deux ans d'étude à la clinique Mayo de Rochester, au Minnesota. Il est professeur agrégé de clinique à l'Université de Montréal et travaille au service de cardiologie interventionnelle, à l'unité de soins coronariens et à la recherche clinique, à l'Institut de cardiologie de Montréal. Il est l'auteur de plusieurs publications scientifiques et est coprésident des lignes directrices sur la dyslipidémie de la Société canadienne de cardiologie. Il est également membre d’Hypertension Canada.

10.png
Speaker pictures (2).png
Marie Plante
Gynécologie oncologique
HÔTEL DIEU DE QUÉBEC (HDQ)
Conflit d'intérêt

Dr. Plante est gynécologue oncologue et Professeur Titulaire au Département d’obstétrique et gynécologie de L’Université Laval et en charge de la recherche clinique à L’Hôtel-Dieu de Québec. Dr. Plante est surtout reconnue pour son expertise en chirurgie minimalement invasive dans le traitement des cancers gynécologiques incluant la technique du ganglion sentinelle et dans les chirurgies visant à préserver la fertilité chez les jeunes femmes atteintes du cancer du col utérin. Dr Plante est présentement past chair du Cervical Cancer Research Network (CCRN) et l’Investigateur principal de 2 études imporntantes dans le cancer du col utérin : l’Étude SHAPE et l’étude CONTESSA

Laurence Bernard
Gynécologie oncologique,
CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ MCGILL

Conflit d'intérêt

Biographie à venir

8.png
Nantel.png
Léonie Dallaire Nantel
Gynécologie oncologique
HÔPITAL DE CHICOUTIMI

Conflit d'intérêt

Léonie Dallaire-Nantel est gynécologue-oncologue au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle a complété ses études de médecine à l'Université Laval et sa spécialisation en obstétrique et gynécologie à l'Université de Sherbrooke. Elle a également complété un stage de 2 ans en oncologie gynécologique à l'Université Laval. Durant sa formation, elle a participé à des stages internationaux au Sénégal et au Mali et s'est également investie dans divers projets de recherche et publications scientifiques.

Marie-Pier Arsenault
Interniste
CEMTL - HMR

Conflit d'intérêt

Marie-Pier Arsenault a complété ses études médicales et sa résidence en médecine interne générale à l'Université de Montréal. En 2019, elle a effectué une formation complémentaire en thrombose de l'adulte à l'Université McMaster (Ontario), un Domaine de compétence ciblée du Collège Royal. Dre Arsenault est professeure adjointe de clinique à l'Université de Montréal et a fondé la clinique de thrombose de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

3.png
Speaker pictures (3).png
Chantale Morin
Anatomopathologiste
HÔTEL DIEU DE QUÉBEC HDQ
Conflit d'intérêt

Dre Chantale Morin est gynécopathologiste au chu de Québec depuis 2015. Elle a complété une année de formation complémentaire en gynécopathologie à l'université de Toronto sur les sites du Princess Margaret et Sunnybrook. Elle a complété sa formation de pathologiste à l'Université Laval.

Anne-Marie Knight
Infirmière clinicienne
CEMTL - HMR

Conflit d'intérêt

Depuis le début de sa carrière comme infirmière en 2013, Madame Anne-Marie Knight travaille à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Au cours des années, elle a pu acquérir de l’expérience dans différentes spécialités, notamment la médecine interne et le service de liaison. Œuvrant au sein du programme d’oncologie depuis 2016, Anne-Marie a acquis une précieuse expérience dans diverses branches de l’oncologie comme la clinique externe, la clinique de transfusion et le département d’hématologie et de greffes de cellules souches. Depuis 2019, elle travaille à titre d’infirmière pivot pour la clientèle de gynéco-oncologie. Elle est aussi détentrice d’un Baccalauréat en psychologie de l’Université de Montréal, d’un Diplôme d’études collégiales en soins infirmiers du Collège Maisonneuve ainsi qu’un Baccalauréat en sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke

2.png
Speaker pictures (1).png
Rayyan Rozzah
Fellow
UNIVERSITÉ MCGILL

Conflit d'intérêt

•Gynecology Oncology Fellowship at McGill University ( Robotic Surgery , MIS) 2022-2024 • Fellow of Royal College of Surgeon Canada June 2022 • Obstetrics and Gynecology Residency: 2017-2022 at University of Manitoba. Canada • Master of Public Health: Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, USA, Baltimore 2015-2016 • College of Medicine, KingAbdul-Aziz UniversityJeddah, Saudi Arabia 2005 – 2011

Jessica Ruel Laliberté
Fellow
UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

Conflit d'intérêt

Dre Jessica Ruel-Laliberté complète actuellement son fellow en gynécologie-oncologique à l'Université de Montréal. Elle a obtenu son doctorat en médecine à l'Université Laval et a complété son programme de résidence à l'Université de Sherbrooke. Dre Ruel-Laliberté a également obtenu une maîtrise en épidémiologie clinique à l'Université Laval. Elle est particulièrement intéressée par le dépistage du cancer du col et l'accès à l'auto-prélèvement du VPH.

4.png
1.png
Maryame El Gani
Fellow
UNIVERSITÉ LAVAL

Conflit d'intérêt

Maryame EL GANI En parallèle de ses études de médecine à Besançon, elle réalise un master de recherche en immuno-oncologie sur les CAR-T-cell avec le Pr Borg en 2014. Elle part dans l’Ouest de la France pour commencer un internat de gynécologie au CHRU de Tours auprès du Pr Body. Pour parfaire son apprentissage en oncogynécologie elle rejoint le service du Pr Mathevet à Lausanne (Suisse) en 2020. Elle poursuit sont internat à Paris où elle intègre l’Institut Gustave Roussy auprès du Dr Leymarie. De 2021 à 2023, elle est Dr Juniore et chercheuse dans l’équipe du Pr Lécuru à l’Institut Curie. Sa recherche porte sur les altérations génomiques associées au pronostic dans le cancer du col de l’utérus de stade précoce sur la cohorte Senticol 3 en collaboration avec l'équipe de pharmacogénomique du pr bièche. En novembre 2023, elle rejoint l’équipe d’oncogynécologie de Québec City pour réaliser son fellowship d’oncogynécologie. En tant que vice-présidente de l’Association Française des gynécologues en formation, elle est particulièrement engagée pour l’amélioration de la formation chirurgicale des internes de gynécologie. Elle est passionnée par l’Histoire de la médecine et est membre de la Société Française d’Histoire de la médecine. Elle réalise sa thèse d’exercice sur les Femmes et la chirurgie dans l’Andalousie médiévale sous la supervision du Pr Vons et du Pr Body en 2021.

bottom of page